Les expulsables de Notre Dame des Landes pour Le Monde

Portrait des habitants dont les habitations et les exploitations agricoles sont expulsables depuis janvier 2016. Commande réalisée pour Le Monde.



Naypyidaw Parano

C’est une capitale qui ne ressemble à aucune autre. Il y a dix ans, Naypyidaw devenait officiellement la première ville de la Birmanie, aux dépends de Rangoon. Perdue dans un no man’s land, au milieu des rizières, l’immense ville construite de toutes pièces par la junte militaire s'étend sur un territoire équivalent à soixante-dix fois la surface de Paris intra-muros. Elle est habitée, selon les chiffres officiels, par près d'un million de personne. Impossible de s'y déplacer à pied. Tout est immense, gris, carré. Et vide.

 

La construction de Naypyidaw, histoire absurde d'une ville absurde, incarne à elle seule la paranoïa et la mégalomanie des militaires qui dirigent le pays. Elle a été érigée dans le plus grand secret. Les militaires ont déplacé les administrations et les fonctionnaires du jour au lendemain, sur les conseils de leurs astrologues privés. Depuis dix ans, la nouvelle capitale alimente les rumeurs les plus folles.

Astrologie en Birmanie

En Birmanie, l'astrologie régit tous les aspects de la vie du pays et mène aux décisions les plus absurdes. Naypyidaw, la capitale vide qui remplace Rangoon ? Une décision des astrologues, qui ont prédit plus de prospérité aux habitants s'ils changeaient la localisation de leur capitale. Sur la route, l'obligation de conduire à droite, alors que le volant est à droite ? Encore un coup des astrologues. Résultat: dans les bus, il faut payer quelqu'un pour regarder par la porte, pour s'assurer de pouvoir doubler. Les billets de 90 qui vous donnent mal à la tête en vous obligeant de réviser votre table de 9 quand vous faites vos courses? Là encore, c'est une lubie des astrologues. 

Le Samynaire, "Ceci n''est pas un festival"


Il y a plus de 10 ans, c’était une fête organisée pour l’anniversaire du copain Samy. Aujourd’hui, le Samynaire, est devenu le rassemblement incontournable mais non officiel pour les amateurs de Noise en France. Le cercle s’est donc ouvert, on est sorti de l’intime mais Samy est toujours là. En fin de journée, une fois la plage vide, quelques palettes s’installent pour une sono de fortune alimentée par un groupe électrogène planté dans les dunes. Toute la nuit, les concerts s’enchaînent dans une ambiance qui demeure bon enfant jusqu’au nettoyage de la plage.

Quelque part sur une plage de France.
Juin 2012/2013/2014.