les chagos

 December 14., 2014, Port-Louis, Mauritius. During the day, life is in full swing in the Batterie Cassée district. Streets are animated, families get out on the pavement, children play simply. But when night comes, one has to get back in and close the door, for the neighborhood has become dangerous. More and more every day. Here, Chagossians, Rodriguans and other ones left behind the Mauritian miracle rejoin. Insecurity is growing on the island at the same time as inequalities. A founding principle of the social economy flows. Wealthy neighborhoods become fortresses, while poor ones become powder kegs. “In the Chagos, we lived simply, we hadn’t all these problems”. This sentence could be attributed to any Chagossian.
 
 

Qu'est ce que les chagos?

Diego Garcia est aujourd’hui la terre d’accueil de la plus grande base militaire américaine en dehors du territoire des Etats-Unis. Derrière cette gigantesque infrastructure se cache une douloureuse histoire d’exil forcé. Située en plein milieu de l’Océan Indien, Diego Garcia est l’île principale de l’archipel Chagos, terre natale des Chagossiens. Ceux-ci sont pour l’immense majorité des descendants d’esclaves arrivés à partir du 18ème siècle pour travailler dans les plantations de cocotiers. Passé des mains des colons français à l’empire britannique, l’archipel a également vu ses esclaves s’affranchir sans pour autant quitter les plantations. Au fur et à mesure des générations, une culture autochtone émerge, à l’image des diverses cultures créoles qui font leur apparition dans la région.