exposition
EN ATTENDANT LE CANAL  /  Adrienne surprenant

Basée au Cameroun, Adrienne Surprenant intègre le Collectif item en 2017. Du Nicaragua, en passant par le Liban, la Somalie et la Centrafrique, son travail traite de l’intersection entre les problématiques sociales et environnementales, ainsi que des questions d’identité.

ITEM l’atelier accueil son reportage « En attendant le canal au Nicaragua », exposé en 2015 à Visa pour l’image. Adrienne Surprenant rencontre dans ce reportage les Nicaraguayens, directement impactés pour le projet de construction d’un futur canal interoécanique.

En juin 2013, le président Daniel Ortega promet la fin de la pauvreté : il signe une concession de 50 ans, renouvelable 50 ans, à l’entreprise Hong Kong Nicaragua Canal Development (HKNCD), pour que celle-ci construise un canal interocéanique trois fois plus grand que celui du Panama. 
Les Nicaraguayens qui seront directement affectés ne savent pas à quelles conditions leurs terres sont vendues, ni quand ils devront partir.
En 2014, Adrienne Surprenant a été à leur rencontre, parcourant la route du futur canal, d’un océan à l’autre.

Dans les années 80, le Nicaragua a été divisé entre socialistes Sandinistes et libéraux financés par la CIA. Avec Daniel Ortega du Front Sandiniste de Libération Nationale à la tête du pays depuis trois mandats, et des élections prévues en 2016, la situation politique est tendue.

La route du canal est de 278 km de long, sa zone d’impact de 20 km de large. Il affectera le lac Cocibolca deuxième plus grande source d’eau douce en Amérique Latine. Cette immense étendue d’eau potable est un joyau pour le pays, car elle nourrit, abreuve et irrigue de nombreuses terres.

Le chantier inauguré en 2014, est actuellement à l’arrêt. Depuis le début, beaucoup de locaux pensent que le canal en tant que tel ne sera pas construit. Pour l’instant, les seuls travaux avancés sont des routes autour de Brito, un petit village de pêcheurs du côté de l’océan Pacifique.
La chute des avoirs du tycoon chinois Wang Jing, qui est derrière le projet, semble être une des raisons potentielle, de cette paralysie. 

 

INFOS PRATIQUES

Exposition du 19 mai au 16 juin 2018
Vernissage le vendredi 18 mai à partir de 18h30 en présence de la photographe.

ITEM l’atelier
3, impasse Fernand Rey
69001 LYON (France)
du lundi au vendredi de 10h à 17h

Tél : +33 (0)4 78 72 18 40 /  item@collectifitem.com