_ Le Village
Une exposition de Cyril Marcilhacy

Cyril Marcilhacy rejoint le collectif en juin 2017. Il pose un regard acéré sur les nouvelles problématiques que convoquent la grandeur et les travers de nos sociétés de consommation où tout devient marchandise, jusqu’aux migrants de Libye. A travers son travail se dessine des espaces de liberté où l’on ne sait plus si la folie qui s'y égrène est doucement heureuse ou totalement inquiétante.
Si le monde qui s’esquisse au fil des sujets qu’il construit doit nous faire sourire ou nous inciter à prendre conscience de la peur que nous devrions avoir de nous même.

ITEM l'atelier accueil son exposition « Le village », fruit d’un an et demi de travail au coeur d’une communauté autogérée de SDF en Seine et Marne.

« J’ai fait 8 infarctus, alors tu comprends, là, je joue les prolongations ; j’ai 52% du palpitant qu’est à l’ouest, alors il est temps pour moi d’agir ». Brann du senon, ancien sDF, ancien biker, ancien taulard, mais éternel rebelle a décidé de changer de vie en 2012. Après une existence mouvementée, il récupère un terrain à une centaine de kilomètres de paris, quelques caravanes qu’il aménage et organise une communauté pour accueillir des SDF. Depuis, des hommes et des femmes accidentés de la vie viennent tenter de se ressourcer dans ce village improvisé. Indépendante de toute structure, la communauté a ses règles : pas d’addiction, et tout le monde met la main à la pâte : nourrir les animaux (cochons, poules...), entretenir le potager, chercher de l’eau dans le puits de la commune voisine, bricoler, récupérer tous les jours les invendus offerts par les supermarchés des alentours... La vie n’est pas facile tous les jours au village. le froid, la promiscuité, l’autorité du fondateur et la précarité créent régulièrement des tensions.
le turnover est élevé.

Selon la fondation abbé pierre, près de 700.000 personnes ne disposent pas de logement personnel en France. le “village” accueille ces personnes pour quelques jours, ou plusieurs mois.

En 2015, un collectif d’anciens résidants et bénévoles s’est créé, dénonçant certaines pratiques au village, ainsi que de supposés détournements de fonds. Des plaintes ont été déposées. Malgré cela, en 2018, le village accueille toujours autant de sans- abris et témoigne d’une situation qui ne change pas : celle de la non prise en charge des personnes sans domicile. 

 

INFOS PRATIQUES

Exposition du 12 octobre au 17 novembre 2018
Vernissage le jeudi 11 octobre à partir de 18h30 en présence du photographe

ITEM l’atelier
3, impasse Fernand Rey
69001 LYON (France)
du lundi au vendredi de 10h à 17h

Tél : +33 (0)4 78 72 18 40 /  item@collectifitem.com

 

 
 

ITEM L'ATELIER

 

Ouvert en mai 2010, l’Atelier est le lieu de diffusion et de travail du collectif item. Il est composé d’un espace d’exposition et de co-working. En plus de permettre aux membres du collectif de penser et élaborer leurs travaux, ce lieu est également un espace d'exposition de photographies.

Par ailleurs, L’Atelier est un lieu de rencontres photographiques et d’évènements ponctuels autour de soirées de projections.

Le collectif item, en tant qu’acteur culturel du premier arrondissement de Lyon, propose à travers sa programmation de tisser des liens privilégiés avec les établissements scolaires pour mettre en place des visites commentées et des ateliers d’éducation à l’image. Dans ce souci de rendre le photojournalisme accessible aux jeunes publics, des temps spécifiques sont imaginés pour présenter les expositions au cours d’un vernissage « Grenadine et Chamallow » avec la présence d’un photographe et/ou d’un intervenant extérieur, sociologue, anthropologue…

 

 
 ATELIER ITEM EXPO L AUTRE GUERRE DE MIQUEL DEWEVER PLANA FEVRIER 2014
VERNISSAGE GRENADINE ET CHAMALLOW

Dédié à la photographie documentaire, l’Atelier item propose une programmation plusieurs expositions par an. Les dispositifs d’accrochages mis en place se veulent adaptés aux sujets, afin de ne pas mettre de distance entre le travail effectué et la manière de le montrer. La mise en espace est le résultat d’une collaboration entre les photographes et Yannick Bailly, scénographe du lieu. Le travail sonore de Christina Firmino, vient régulièrement enrichir les productions des photographes en traitant les problématiques abordées de manière complémentaire.


 


2017


Le Musée itinérant de Germaine 
de Christina Firmino, Franck Boutonnet, Romain Etienne / Le Centre Imaginaire
Visites péda : item / centre imaginaire

S.O.S Aquarius
d'Edouard Elias. Dans le cadre du festival Aperçu. 

 

2016 


Les insolents de Téhéran de Jeremy Suyker
Visites péda : Jeremy Suyker et Romain Etienne

 

2015


Dann’ somin : sous le soleil de l’exclusion
Photographies de Morgan Fache
Visites pédagogiques : Morgan Fache

Exilés de Birmanie
Photographies d'Hugo Ribes
Visites pédagogiques : Hugo Ribes / Bertrand Gaudillère

Ukraine : de Maïdan au Donbass
Photographies de Guillaume Herbaut
Visites pédagogiques : Romain Etienne

 

2014

 


Afghan Dream
Photographies de Sandra Calligaro
Visites pédagogiques : Romain Etienne /Bertrand Gaudillère

L’autre guerre
Photographies de Miquel Dewever-Plana
Visites pédagogiques : Romain Etienne / Bertrand Gaudillère

De l’Inde à la Réunion : de l’engagisme à la liberté
Photographies de Morgan Fache
Visites pédagogiques : Romain Etienne

One foot on stage
Photographe exposé / Visites pédagogiques : Romain Etienne