Nouvel An Khmer 2016, Cambodge

Le Nouvel an Khmer suivait à l’origine le calendrier lunaire et avait lieu tous les ans le premier jour du premier mois de l’année vers novembre-décembre. Cet événement était célébré en même temps que la fête de l’eau. Etant donné que la plupart de la population était paysanne, la fête n’était que très peu suivie par les Cambodgiens qui étaient trop occupés à travailler dans les champs et les rizières. Au XIe siècle, la date a donc été déplacé au 5e mois du calendrier lunaire (vers mi-avril) avant le début de la saison des pluies. Alors que le Nouvel an Khmer était à l’origine une fête Brahmane (de la religion Hindouiste), elle s’est petit à petit transformée en une fête Bouddhiste. Sa signification en khmer est Chaul Chhnam Thmey qui signifie littéralement « Entrer dans la nouvelle année ».

Ces fêtes de la nouvelle année débutent par un grand exode partout dans le pays. Une grande majorité des habitants de Phnom Penh quittent la capitale pour passer les fêtes en famille. Les familles s’entassent avec leurs bagages, des provisions et des cadeaux dans des minibus, autobus, voitures ou motos. Les endroits de ralliements se trouvent aux intersections des grandes routes qui quittent la capitale pour les différentes provinces du pays ou dans les nombreuses gares routières. Les familles attendent une place dans un transport et se lancent dans le voyage. Phnom Penh se vide progressivement. Siem Reap, l’autre grande ville pays a accueilli cette année presque un million de personnes venues de tout le pays. Fidèles à une habitude en passe de devenir une tradition, les Cambodgiens profitent des jours de congés du Nouvel An pour se rendre en pèlerinage aux temples d'Angkor proche de Siem Reap où ils s’adonnent aux joies du camping et du pique-nique tout en visitant les temples de pierre ancestraux. Le nouvel an khmer en plus d’être une grande fête traditionnelle, religieuse et familiale, est une bonne occasion de rencontre pour les Cambodgiens. Une des tradition de ce nouvel an veut que l’on verse de l’eau et du talc sur les passants, le soir venu sur Siemp Reap la fête bat son plein et la ville devient blanche.

Dans certaines provinces ou régions, le Nouvel An est précédé et prolongé de jeux populaires pendant un mois avant et presque un mois après l'événement. On va se rassembler dans la pagode, sur les places publiques, dans les sites historiques ou touristiques pour danser, se distraire.